Pourquoi la concurrence fait-elle peur aux photographes?

 

Depuis que je propose des stages et maintenant que j’ai crée le blog, j’entends souvent la même remarque : « Tu n’as pas peur de former la concurrence? », et même déjà avant cela, j’avais bien remarqué ce petit problème qu’on les photographes avec la concurrence. Peur de donner leur tuyaux, peur de donner des conseils. Aujourd’hui, je vous explique donc POURQUOI il ne faut PAS avoir peur de la concurrence!

Après cet article, essayez d’analyser votre propre rapport à la concurrence, et ressentez cette crispation que vous avez quand vous pensez à vos concurrents directs. Puis travaillez là dessus, méditer sur cet article, et ressentez comme on se sent mieux quand on lâche prise! 😉 Vous verrez, la vie sera bien plus belle et plus douce!

 

1/ Non, la Terre n’est pas peuplée de Photographes!

Il faut déjà que vous preniez conscience d’une chose : La terre n’est pas peuplée de Photographes! Vous avez peut être cet impression parce que vous êtes très intéressé par ce sujet, et donc votre fil d’actualité Facebook ne vous montre que cela. Avez vous déjà remarqué que quand vous vous êtes acheté votre dernière voiture, d’un coup vous avez vu le même modèle à tous les coins de rues? ! C’est pareil! Vous vous intéressez à la Photo et donc vous ne voyez plus que cela! Pire! Vous voyez énormément de bons photographes en plus! Donc vous vous dites « pourquoi je me lancerais, il y en a déjà tellement, et des bons! Je n’y arriverais jamais! » Mais rassurez vous, dans les 50km à la ronde autour de chez vous, il est peu probable qu’il y en ai autant que cela (a part dans quelques régions comme Paris, Annecy, ou la côté d’Azur, où là il existe des viviez! Ouf… c’est peut être parce qu’il y a beaucoup de clients aussi…. hum… ).

 

2/ Beaucoup abandonneront avant même qu’ils aient vraiment commencé

Dans ces concurrents qu’il y a autour de chez vous, certains abandonneront peut être même avant de s’être vraiment lancé à leur compte. La bonne nouvelle, c’est que VOUS, vous n’abandonnerez pas! Pour beaucoup, la photo est une passion passagère, puis, quand ils réalisent qu’ils faut de la patience et de la persévérance pour y arriver, ils abandonnent. La place restera donc disponible pour vous! 😉

 

3/ Pourquoi ne pourrait-on pas TOUS vivre de notre passion?

La photo de nouveau-né et de familles est en plein essors en France. Cela veux dire que le nombre de Photographe grandit, mais aussi et surtout : Le nombres de clients!!!! Plus il y aura de Photographes, plus la photographie de nouveau-né sera une pratique connue et courante lors d’une naissance! Lorsque j’ai commencé il y a 7 ans, cela ne se faisait pas du tout en France d’organiser une séance photo avec un tout petit bébé, aujourd’hui, cela est beaucoup plus répandu, et commence à devenir progressivement un MUST. Bientôt, ce sera sur toutes les listes de naissances (ou presque…).

Tout comme le photographe de Mariage! Vos parents avaient-ils un photographe à leur mariage? Pas les miens en tout cas! Mais aujourd’hui… Il est assez rare de voir un mariage sans photographe!

 

4/ Il n’existe pas ou peu de domaines qui ne soit pas concurrentiel

Combien de boulangeries y a t-il dans la ville la plus proche de chez vous? A part les petits villages, il est rare de n’en trouver qu’une! Et combien de Pharmacies? Et pourtant… ils arrivent tous à vivre non?! Pourquoi? Parce qu’il y a des clients pour tout le monde!

Dans le même bled, on arrive à trouver plusieurs garagistes, plusieurs supermarchés, plusieurs fleuristes, et chacun a ses clients, chacun a ses spécialités! Et puis ce n’est pas parce que vous aimez le pain de Monsieur Machin, que vous n’irez jamais tester la religieuse au chocolat de son concurrent!

Pourquoi est-ce qu’il ne devrait pas en être de même dans notre domaine?

Combien de naissance il y a t-il dans votre région? Et combien de photographes êtes vous?

Prenons l’exemple de la Haute-Savoie (bah oui, je connais mieux le marché de ma région…). en 2016, il y a eut 9708 naissances! De plus je vis  à proximité de 2 maternités. 

Personnellement, j’ai besoin de 6 séances photo par mois pour vivre, ce qui représente 72 séances/an. (Sachant que dans ces 6 séances, il y aussi des séances en extérieur (avec les séances grossesse et avec les bébés ayant grandit qui reviennent me voir). Disons que les bébés représentent 60% de mes séances il faut donc que je capte 43 naissances par An! C’est a dire 0.44% des naissances de la Haute-Savoie!

Autant dire qu’il y a un peu de marge! Toutes les séances que je capte en plus, c’est du bonus!

Faites le calcul pour votre région… et commencez à déstresser! 😉

 

5/ Chacun sa spécialité!

L’un des remède à la concurrence, et si vous voulez définitivement mettre ce soucis derrière vous : Spécialisez vous, et différenciez vous! Bref… trouvez VOTRE style! (Je vous recommande la lecture de l’article qui traite de ce sujet : Comment trouver son style?

Ainsi, vous ne capterez pas les mêmes clients que votre concurrents directs, puisque vous aurez un style différent! Dans ce cas, peu importe les prix qu’ils pratiquent, puisque son produit n’est pas le même que le votre!

 

6/ Les petits nouveau vont me piquer mes clients!

Alors là… Que l’on soit clair! Si les petits nouveaux réussissent à vous piquer vos clients, c’est VOTRE faute! Pas la leur! Je m’explique:

Dans notre domaine, la satisfaction de chacun de vos clients sera la clef de votre réussite: Un client content n’ira jamais voir ailleurs, même si c’est un peu moins cher! La photo c’est un de ces domaines ou quand on a trouvé chaussure à son pied, on en change pas… comme le coiffeur par exemple. Donc si vos clients partent, c’est que vous ne les avez pas entièrement satisfait! Demandez vous pourquoi, et essayez d’améliorer ce point.

Pour en rajouter une couche:

Imaginez que vous vous apprêtez à faire une séance nouveau-né avec VOTRE enfant. Vous sortez tout juste de la maternité avec un bébé que vous avez couvé 9 mois et qui est si petit et si fragile! La prunelle de vos yeux.

Une copine vous a conseillé une super photographe qui a tellement bien réussit les photos de son bébé, et qui était tellement douce et patiente avec lui. Elle vous la recommande à 100%!

Mais sur internet, vous avez trouvé une autre photographe qui fait des photos correctes, à 100€ moins cher… Vous ne savez pas du tout comment elle se comporte avec les bébés.

Laquelle des deux choisiriez-vous? Personnellement, je choisit la première…

Donc si votre bouche à oreille ne fonctionne plus bien… N’accusez pas la concurence, mais voyez ce que vous pouvez améliorer dans votre entreprise! Balayez devant votre porte! 😉

 

7/ Mon concurrent direct fait exactement les mêmes photos que moi, et moins cher!

Bon alors là… Il y a plusieurs problèmes! Déjà, pourquoi fait-il les mêmes photos? Vous a t-il copié ou est-ce vous? Ses photos sont elles meilleures ou moins bien? Si elle sont moins bien, il est normal que ses prix soient moins cher. A vous de vous positionner dans le « Haut de Gamme ». Un service qualitatif  justifierait votre prix.

Si ses photos sont meilleur et ses prix plus bas... Bon bah c’est sure que ça va vous causer du tord! 2 solutions :

1 – Il est bon photographe et il ne le sait pas... Il mériterait d’augmenter ses prix. Pourquoi pas discuter avec lui! « Hey salut, je t’ai trouvé sur internet, tes photos sont magnifiques bravo! Par contre,  j’ai été étonné de voir que tu étais si peu cher! » Enfin, essayez de faire ça avec plus de finesse…

2 – Vos prix sont trop haut par rapport à la qualité de votre travail. Dans ce cas… soit vous les baissez (ce qui n’est drôle pour personne, et ne serait pas très bon pour votre image de marque… Vos clients ne comprendrait pas…), soit vous vous améliorez! Pour cela, il va falloir investir un peu… Formations, nouveau matériel plus performant, nouveau packaging, nouveau site internet, etc… Il faut trouver un moyen pour vous démarquer et donner une vraie valeur ajouté qui vous différenciera de ce concurrent.

 

8 / Je veux me lancer à mon compte mais il y a déjà tellement de photographes autour de chez moi.. ! Comment faire?

J’en déduis que toi aussi tu vis proche d’Annecy? 😉 (Oui, ici en Haute-Savoie il y en a vraiment beaucoup!)

C’est sure que ce sera plus difficile pour toi de réussir à faire ta place, surtout si les photographes déjà installés sont de bons Photographes, reconnus et réputés. Cependant, ça n’est pas impossible! Par contre, il faut être lucide ça prendra plus de temps car pour avoir des clients il faudra être au niveau de la concurrence. Dans ce cas, encore une fois, le mieux à faire, et de persévérer dans la recherche de ton style. Soyons honnêtes, trouver son style est long et fastidieux. C’est ce qui prend le plus de temps. Certains n’y arrivent jamais… Mais ceux qui finissent par y arriver auront la quasi certitude de réussir à vivre de leur photos parce que les clients voudrons ce style et seront prêt à mettre le prix pour ça.

Sinon une autre solution : Déménager! Parfois il suffit de partir pas très loin pour trouver une petite niche! Vos clients ont un nouveau-né, ils ne seront pas forcément près à faire 80km pour aller au studio photo de tel ou tel Photographe, mais vous, vous n’êtes pas loin… Donc si tu habites Annecy, as-tu déjà visiter Grenoble, Genève, Chamonix ou autre? Ces villes ont beaucoup moins de Photographes.

 

Ma petite Conclu!

Il n’y a pas de fatalité à la concurrence. Nous pouvons tous cohabiter! Chacun doit faire son petit trou et s’y installer. Essayer d’agir comme vous aimeriez que vos concurrents le fasse : Ne les copiez pas, ne tirez pas les prix vers le bas, de cassez pas du sucre sur leur dos, considérez les comme des amis potentiels! En tout les cas, arrêtez de les voir comme des ennemis! Ils n’en sont pas!

Il est facile d’accuser les autres de tous les maux qui vous touchent, mais le seul responsable de la réussite de votre entreprise c’est vous même. Il est vrai qu’il faut parfois se creuser les méninges, s’investir, se donner à fond, travailler, continuer à s’améliorer, et ne jamais cesser de se remettre en question. C’est la Clef de la réussite pour n’importe quelle entreprise, y compris la votre!

Et si le pain est meilleur chez le voisin, peut être que vous devriez revoir votre recette? La concurrence permet de ne pas nous enliser, et de ne pas rester sur nos acquis. Elle nous tire vers le haut, nous inspire parfois, nous épate. Il arrive que l’on se sente tout petit quand on voit le talent des autres. Mais le talent des autres ne va pas faire disparaitre le votre!

Prenez confiance en vous, en votre talent. Bombez le torse, inspirez à fond, et posez vous la question : Que puis-je faire pour m’améliorer?

 

 


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *