Positionner un nouveau-né dans un décor : 2ème partie

 

 

Vous voilà à la deuxième étape! Vous avez bien préparé votre décor, chauffé la pièce, et suivit tous les conseils donnés dans le précédent article : Positionner un bébé – 1ère partie : Le calmer / préparer le bébé. Vous êtes donc maintenant arrivé au moment crucial: prendre bébé dans les bras et le positionner. Oui je sais… C’est aussi ce moment le plus stressant! Voici quelques conseils qui vous permettrons de positionner un nouveau-né dans un décor photo facilement.

 

Positionner un nouveau-né dans un décor – Astuce 1

Gérer son stress

C’est l’étape la plus stressant, certes, mais pour réussir vous ne devez pas stresser! C’est bien là le plus difficile au départ. Les bébés sont des éponges. Ils ont aussi cette capacité que nous perdons avec l’age à suivre leur instinct. S’ils sente un stress ambiant, ils seront stressé également, et ne se laisserons pas faire, ne dormirons pas etc. Vous devez donc non seulement gérer votre propre stress mais aussi celui des parents. Comment faire?

Comment gérer son stress? Voici les recettes qui marchaient pour moi dans mes débuts, quand je paniquait encore à l’idée de manipuler un bébé!

  • Préparez chaque étape dans votre tête. Dans les débuts, je vous recommande de bien visualiser toutes les étapes de votre séance photo la veille. Notez-les si cela peut vous aider. Soyez préparé. Plus vous êtes prêt moins vous stresserez.
  • Offrez-vous un moment de détente avant de frapper à la porte des parents. Dans la voiture, une fois arrivé, fermez les yeux, respirez, relaxez-vous, DÉTENDEZ VOUS!! 5 minutes suffisent et font un bien fou!
  • Autorisez vous à échouer. Le gros avantage avec les bébés, c’est que demain ils seront toujours des bébés. Contrairement à un mariage ou on a pas droit à l’erreur, une séance photo de bébé a cet avantage: si on y arrive pas aujourd’hui, on peut revenir demain! Donc ne vous mettez pas la pression!
  • Progressez à votre rythme : Ne vous fixez pas des objectifs de pro dès le départ, sinon c’est le stress assuré. Ne programmez pas directement un décor difficile à réaliser. Le temps d’être à l’aise avec les bébés, faites des décors simple pour vous familiariser avec ces petites créatures.

Et les parents? Comment gérer leur stress à eux?

Ce qui stress le plus les parents, c’est que leur bébé ne soit pas sage, pleure et ne se laisse pas faire! Il est donc facile de les détendre en ne les stressant pas avec le temps.

Combien de fois on m’a dit en arrivant: « Avec notre bébé, je ne suis pas sure que tu y arrives! » FAUX!! On y arrive toujours! Cela peut prendre plus de temps avec certains bébés, mais on finit toujours par y arriver! Cela les rassure déjà un peu… Mais surtout je leur explique que j’ai toute la journée devant moi (je ne prévoit jamais 2 séances photos dans la même journée). Donc même si on doit attendre 3 heures pour qu’il s’endorme, pas de problème! Il m’est déjà arrivé d’attendre 4 heures!! Mais on a finit par y arriver. Quand il auront compris cela, il se détendrons, et bébé s’endormira!

 

Positionner un nouveau-né dans un décor – Astuce 2

Sécurisez bébé

Comme je le disait plus haut, un bébé sent les choses, et il sent lorsqu’il n’est pas en sécurité. Si le décors dans lequel vous le placez ne l’enveloppe pas (comme celui ci-dessous) il aura la sensation de ne pas être en sécurité. La solution pour cela c’est de placer vos mains tout autour de lui (mains chaudes de préférence…). Enveloppez le de vos mains que vous n’enlèverez qu’une fois profondément endormi. Si vous n’avez pas assez de mains, demandez celles de Maman, ça marche encore mieux!

manipuler un bébé, positionner un nouveau-né, photographie de nouveau-né, newborn posing, photo de bébé, photographier un bébé, poto nouveau-né, cours photo, workshop nouveau-né, formation photo

 

Positionner un nouveau-né dans un décor – Astuce 3

Privilégiez des décors serrés

Un nouveau-né n’est pas habitué à disposer de beaucoup d’espace. Il vient de passer 9 mois dans la plus petite cellule du monde! Il est habitué à être dans un espace confiné. C’est pourquoi les décors où il retrouve cette sensation sont (contrairement à ce que l’on peut penser) les plus faciles à réaliser! Pourtant ce sont souvent des décors qui paraissent difficile à mettre en œuvre…

Un exemple avec la photo ci-dessous. Bon, tous les bébés ne peuvent pas entrer dans un casque de moto… Celui là était particulièrement petit (2,700 kg si ma mémoire est bonne). Avec les parents nous avons été vraiment surpris car on aurait pu le laisser dormir toute la nuit dans le casque si on voulait! Il était comme un poisson dans l’eau!

bébé-nouveauné-haute-savoie-photographe-stage-workshop-nourisson-photo-bonneville-brizon-cluses-famille

 

Positionner un nouveau-né dans un décor – Astuce 4

L’accompagner dans les bras de Morphée

Ne le lâchez pas tout seul dans le décor en espérant qu’il s’endorme (même dans un décor serré). Faites lui sentir qu’il n’est pas seul, il a besoin de votre présence et de celle de ses parents. Parlez lui, enveloppez-le de vos mains et tant qu’il n’est pas dans un sommeil profond, ne le lâchez pas, car s’il est juste légèrement endormi et que vous enlevez vos mains, il se réveillera!

Profitez-en pour le maintenir dans la position que vous voulez en tenant ses bras et sa tête comme dans l’image ci-dessous. Si il a toujours du mal à s’endormir, demandez au parents (ça fonctionne mieux avec la maman, n’y voyez aucune discrimination) de mettre ses mains aussi autour de lui et de lui parler.

manipuler un bébé, positionner un bébé, photographie de nouveau-né, newborn posing, stage photo, photo bébé, photographier les bébés, formation photo, workshop nouveau-né

 

 

Positionner un nouveau-né dans un décor – Astuce 5

Positionner ses mains

Une fois que vous êtes parvenu à le positionner, le top du top c’est de déplier ses mains. Mais avant de faire cela, prenez déjà quelques photos car vous risquez de le réveiller en le manipulant à nouveau. Parfois je ne tente même pas si j’ai déjà eut du mal à le positionner dans le décor. Certains bébés ont le sommeil plus léger que d’autre, c’est quelque chose que vous sentirez le jour J.

Pour déplier les mains faites lui prendre un de vos doigts. Il aura le reflex de le serrer. Ne bouger pas. Lorsqu’il s’endormira à nouveau, vous sentirez qu’il lâchera la pression, c’est alors que vous pourrez déplier ses doigts délicatement sans le réveiller.

manipuler un bébé, positionner un bébé, photographie de nouveau-né, newborn posing, stage photo, photo bébé, photographier les bébés, formation photo, workshop nouveau-né

 

 

Positionner un nouveau-né dans un décor – Astuce 6

Briefez bien les parents

Je demande toujours à l’un des deux parents de se placer juste à côté du bébé. Sans pour autant maintenir le bébé, mais juste pour sécuriser au maximum. Même si le bébé semble bien dormir et est bien calé dans le décor, il peut toujours avoir un sursaut dans son sommeil. C’est même très fréquent! Je briefe alors bien les parents: pendant tout le temps ou je prend les photos, il ne doivent jamais quitter des yeux le bébé et au moindre mouvement, je leur demande de maintenir le bébé et surtout la tête. De cette façon je peux me concentrer sur les photos. Faites-en de même! Il n’y a jamais trop de sécurité pour ce genre de photos!

 

 

Positionner un nouveau-né dans un décor – Astuce 7

Ne culpabilisez pas!

Voici un conseil que j’aurai aimé avoir dans mes débuts. Dès que le bébé pleurait j’avais l’impression que c’était ma faute! Mais soyez rassuré… ça n’est pas votre faute! Il pleure pour s’exprimer. Ça ne veux pas dire que vous lui avez fait mal, ou que vous ne le portez pas comme il faut. Lorsque vous le mettrez dans le décor, il y a de grandes chances pour qu’il pleure, c’est normal et ça n’est pas grave! Soyez patient et continuez sur votre lancée, dans 95% des cas, il s’arrêtera de pleurer une fois bien installé. Si il continue à pleurer, retirez le du décor et retentez plus tard.

 

Positionner un nouveau-né dans un décor – Astuce 8

Soyez à l’écoute

Enfin, mon dernier conseil et pas des moindre est d’être à l’écoute du bébé et des parents. Ne forcez pas les choses. Les parents savent souvent ce que leur bébé aime ou n’aime pas. Alors ne prenez rien pour acquis! Chaque bébé est différent! Une position que vous aurez fait la veille avec un bébé ne sera peut être pas réalisable le lendemain avec un autre. Certains bébé se recroquevillent, certains aiment être emmailloté d’autres non, certains dorment à point fermé, d’autres non… Parfois on voudrait mettre la tête à gauche, mais bébé n’aime pas, il la préfère à droite, surement parce qu’il avait la tête à droite dans le ventre… Laissez le faire, ils prennent souvent eux-même la position.

 

Vous êtes prêt maintenant, à vous de jouer! Si vous avez d’autres astuces, partagez-les en commentaire, et si vous avez rencontré des difficultés n’hésitez pas à poser des questions ou nous faire part de vos doutes, peurs, succès, etc…

Pour que ce blog continues à exister et prenne de l’ampleur, n’hésitez pas à partager et en faire profiter vos amis!

 

 

 


17 Replies to “Positionner un nouveau-né dans un décor : 2ème partie”

  1. Encore toi le preum’s!!!
    🙂
    Quels conseils par exemple tu vas mettre en pratique? Tu savais surement déjà quelques petites choses.. !

  2. Encore un super article ! 🙂
    Depuis que j’ai fais la formation avec toi, je n’ai fais que trois séances photos. Oui. Juste trois. 3. Trois pauvres séances. Les trois séances photos avec des bébés de copines. La première était plus une séance decouverte… Le seconde s’est mieux déroulé. Mais la troisième on a coupé court, je ne sentais pas la maman a l’aise, bébé pleurait, je ne savais pas quoi faire. On a reporté la séance pour finalement ne plus réussir à retrouver de créneaux dans les bons délais.
    Apres ça, je n’en n’ai plus refais. La peur de se lancer avec des personnes inconnues sans doute. Je doute énormément de moi. J’ai tellement peur de ne pas réussir à mener une séance de A à Z avec un bébé et une famille que je ne connais pas et de ne pas sortir de photos potables. J’ai toujours cette impression de gêner et la peur de mal m’y prendre. Ça me bloque et me crève le coeur d’abandonner ce beau projet de me perfectionner dans la photo de nouveau né pour ces raisons. Donc en attendant de passer un cap, je bave et j’admire le travail de professionnels, avec un œil envieux. Il faut absolument que je me prenne en main et continue !

    1. Bonjour Cynthia,

      Bah mince, je suis bien désolée d’apprendre ca!! En effet il faut que tu mettes le pied à l’étrier car renoncer par peur n’est pas très bon pour le moral. Tu as eut une mauvaise expérience la dernière fois, mais on en a tous eut. Dans les débuts ces expérience ont un fort impact. Ça m’est déjà arrivé aussi à cause d’une séance photo ratée de ne plus vouloir toucher à mon appareil pensant que je n’y arriverais jamais, j’étais au fond du gouffre!
      Et puis j’ai ré-essayé, et finalement ca s’est bien passé. Il arrive encore aujourd’hui que certaines séances se passent mieux que d’autre, ou moins bien. Parfois le feeling n’est pas là, le bébé est ronchon et en plus la lumière difficile à gérer. Et d’autres jours, tu sais pas pourquoi, tu fais des photos magiques, sans comprendre ce que tu as fait en plus!
      Il ne faut pas que tu reste sur cette expérience!
      Essaies de te remettre en scelle, et si vraiment tu y arrives pas, que tu as trop peur, je t’inviterais avec moi sur une de mes séances photo à nouveau.

      Du coup ton témoignage m’inspire le sujet de la semaine prochaine! Car tu es la 2ème personne à me raconter que tu t’es arrêté pour ces raison là, donc j’imagine qu’il y en a beaucoup, beaucoup d’autres que vous 2!
      Bon courage miss, et hésites pas si tu veux revenir!

      1. Merci beaucoup Barbara ! Ton message me remonte le moral. Je vais me relancer, je ne dois pas lâcher comme ça. Merci tout plein pour la proposition de t’accompagner sur une de tes séances, c’est super sympa.

  3. Merci pour tous ces bons conseils !
    J’ai également fait une photo de bébé dans un casque et c’était magique … Elle était plus à l’aise que sur un coussin !
    Personnellement pour ma première séance photo ce qui a le plus pêché c’était la lumière (ça va c’était pour ma nièce donc on a pu refaire !) après avoir cherché de bons conseils sur internet comme les votres j’ai pu progresser ☺️ Le plus important est de s’entraîner régulièrement je trouve.
    Mais j’ai hate d’avoir mon nouvel objectif pour voir la différence (je suis vos conseils avec un 50mm f1.8) !
    Enfin continuez votre blog, j’adore et votre travail est magnifique !

    1. Merci Alexia! C’est vraiment très encourageant! Ca m’aide vraiment à avancer de savoir que ca sert vraiment ces articles!
      oui, la lumière c’est aussi un grop point que j’aborderais en tuto et en vidéo un peu plus tard, ça n’est pas évident au départ!
      Oui comme tout, la pratique aide à évoluer c’est clair, et à chaque séance photo on essaie de se focaliser sur l’amélioration d’un point en plus. (la lumière, les plis dans le fond, la position du bébé etc…) Et petit à petit on finit par y arriver et améliorant ses erreurs au fur et à mesure. Bravo pour ton parcours et merci pour ce retour!

      Pour l’objectif, je ne sais pas ce que tu as pour l’instant, mais le 50 est assez parfait pour tout ça!

  4. Merci encore ! c est vraiment top et rassurant tous ces conseils , notre petit bébé est prévu pour juillet donc d ici la j attend chaque mardi avec impatience depuis quelques temps 🙂 .J ai quand meme 2 petites questions , est ce utile de s entrainer avec une poupée style poupon , pour bien gerer la lumiere a la maison et pour tester un peu la profondeur de champ idéale etc ? Apres on m a toujours dit que les articulations d un bébé étaient trés fragile et j ai peur en le manipulant de risquer de le mettre dans une mauvaise position …
    et encore merci et bravo .

    1. Bonjour Yoann!

      Merci pour ton retour, ça fait vraiment plaisir! 🙂
      Ah cool tu auras un cobaye à domicile!! Top!
      pour les réglages, selon l’objectif que tu utilise ca peut changer. Avec le 50mm j’ouvre entre 2.2 (c’est le minimum) et 4.5 maxi, et là ta profondeur de champ devrait etre bien.
      Quand j’utilise le 70-200 ca sera plus 4.5 / 5.6 selon la lumière dont je dispose.
      Si t’entrainer avec un poupon te met à l’aise alors je dit : oui ça peut être utile! Disons que ça te permettra de te rendre compte des erreurs que tu fais (lumière/décors) avant de le faire avec ton bébé. Donc du coup tu auras déjà corrigé certains problèmes.

      Pour la manipulation des bébés, en réalité tu te rendra compte par toi même, ils sont d’une souplesse incroyable! Mais le but des photos n’est pas non plus de le contorsionner, donc ne t’inquiètes pas! Fais surtout attention à sa tête qui est très fragile, le reste, je ne me fait pas de soucis, j’imagine que tu seras délicat. Et puis quand tu verras les sages femmes le manipuler… Ça t’enlèvera tes craintes! 😉

  5. merci pour vos conseils!
    Ce jeudi mon premier shoot avec un nourrisson .
    je me sent un peu plus en confiance grâce a vous !

    1. Ah génial!! Il ne faudra pas hésitez à dire si ça a été, les problèmes rencontrés, et aussi les réussites, les échecs, les doutes, les bonnes surprises etc…
      Ça me permet de mieux cibler les infos dont vous avez besoin pour les prochains articles!
      Bon courage pour cet première!

  6. Super article !!! Je dois photographier mon neveu qui arrive, normalement, début juin alors je m’informe. De plus, les parents souhaitent que je le photographie dans un casque de pompier … Aurais-tu quelques conseils ? Merci

    1. Bonjour,

      Le casque c’est pas un décors si difficile car le bébé se sentira maintenu. J’ai fait dans un casque de moto, ca s’est super bien passé!
      Des conseils, et bien oui, tout ceux qui sont dans mes articles! 😉 Et fais les photos le plus tôt possible car le casque est un petit contenant, ca marche avec des petits bébés.. Et plus il sera jeune plus facile ce sera!

  7. Bonjour
    Moi je voudrai savoir quelles sont les positions qu’il ne faut pas essayer ? Et qu est ce qu il faut éviter par rapport à sa tête par exemple .
    Merci excellent article trés utile.

    1. Bonjour,

      Je vous recommande de lire mon article sur la sécurité lors d’une séance photo.

      Il faut faire attention à la morphologie de bébé, et évidement ne pas le torde dans tous les sens, mais il n’y a pas de positions déconseillée. Il faut surtout faire attention à sa tête, qu’elle soit bien calée. Et que quelqu’un soit toujours à côté du bébé: en cas de sursaut sa tête pourrait partir en arrière.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *