Vous êtes nombreux à nourrir ce rêve: Vivre de la photo, et pourquoi pas devenir photographe bébé? Plusieurs raisons vous poussent vers cette direction, je rencontre tous les profils lors de mes stages. Vous venez d’être maman et vous voulez plus de temps pour vos enfants, vous êtes photographe passionné et l’éventualité de pouvoir en vivre vous fait frissonner, vous voyez ce type de photo comme un secteur porteur? Vous êtes déjà professionnel et souhaitez vous diversifier? J’ai aussi des personnes qui ne supporte plus leur métier actuel et cherchent une porte de sortie. Ou peut être est-ce un mélange de tout ça: vous aimez les enfants, vous aimez la photo, pourquoi pas unir les deux! Ou peut être que comme moi, vous n’avez aucune idée de pourquoi? Pourquoi un tel choix? Pourquoi la photo de bébé? J’ai mis du temps à comprendre pourquoi je m’étais dirigée vers ce métier, moi qui ne voulait pas d’enfant au moment ou j’ai commencé à les photographier, moi qui ne gagatisait pas devant leur bouille d’ange… (Bon ça.. c’était avant..) Mais comment en suis-je arrivé là?

Je pense avoir enfin compris pourquoi (6 ans plus tard): Ce métier correspond parfaitement à mon caractère et à ma personnalité! Je suis faite pour ça! Pourquoi? Quels sont les traits de caractères d’un photographe nouveau-né? Voici selon moi les qualités indispensable pour devenir un bon photographe bébé.

 

 

Le photographe bébé est sociable, voir HYPER SOCIABLE!

Le photographe bébé aime le contact humain, il le recherche, il aime les rapports privilégiés, intimes, il a une facilité à tisser des liens, à voir la beauté en chacun. Il aime partager, il s’émeut facilement devant l’amour d’une mère pour son enfant, les larmes lui monte parfois quand les parents racontent l’accouchement, les premières nuits, les premiers doutes, les premiers stress, les premiers sourires. Il s’émeut encore plus quand il revient un mois plus tard livrer l’album, et que bébé a grandit, que les parents se sont familiarisés avec ce nouveau membre de la famille, qu’ils ont appris à le connaitre, le comprendre et à communiquer avec lui. Le photographe s’est attaché à toutes ces familles et c’est pour cela qu’il met un petit bout de lui dans tous les souvenirs imagés qu’il leur laissera. C’est pour cela qu’il veut les sublimer et mettre en évidence leur beauté.

Bref, le photographe bébé aime l’Humain. Comment pourrait-on faire de la « photo sociale » si on ne l’est pas?! L’amour que le photographe porte à ses sujets se voient dans ses photos, elles transpireront de tendresse, de vie et de joie.

 

 

Le photographe bébé est PATIENT

Le photographe bébé sait que les petit bouts ne doivent pas être brusqués et il est prêt à attendre le temps qu’il faudra pour pouvoir les photographier. Le photographe pressé n’arrivera pas aux mêmes résultats car seul le bébé décide du timing et de si on pourra faire des photos ou non! Il m’est déjà arrivé d’attendre 4 heures avant de pouvoir prendre la première photo! C’est pourquoi je ne prévoit jamais rien après une séance photo, car je sait qu’elle pourra durer 2 heures comme 5 heures selon l’humeur du bébé!

Le photographe bébé devra savoir garder son sang froid quand bébé pleurera pendant des heures. Parfois il pensera qu’il n’y arrivera pas, et puis sa patiente payera!

photographe bébé, photographe bebe, devenir photographe bébé, devenir photographe nouveau-né, cours photo, formation photo, photo bébé, formation photo nouveau-né, formation photo bébé, workshop nouveau-né, workshop bébé, vivre de la photo, devenir photographe pro, photographe professionnel, vivre de la photo
photographe bébé, photographe bebe, devenir photographe bébé, devenir photographe nouveau-né, cours photo, formation photo, photo bébé, formation photo nouveau-né, formation photo bébé, workshop nouveau-né, workshop bébé, vivre de la photo, devenir photographe pro, photographe professionnel, vivre de la photo

 

Le photographe bébé est Passionné

Si le photographe bébé n’est pas passionné où trouvera il sa patiente? Ses idées? Son originalité? Sa passion se lit sur ses images. Sans passion ses images seront plates, sans vie. Sans passion, le photographe ne cherchera pas à s’améliorer à chaque séance photo et ne pensera que rentabilité. Un tel sujet ne peut être traité ainsi! La rentabilité est très importante évidement si on souhaite vivre de sa passion, mais les heures ne doivent/peuvent pas être comptées lorsque l’on est en présence d’un nouveau-né.

 

Le photographe bébé est un chef d’entreprise

Tout photographe qui veut vivre de sa passion va devoir endosser la casquette du chef d’entreprise. Cela signifie qu’il doit savoir tout faire: il doit être comptable, commercial, Web manager, chargé de relation clientèle, informaticien aussi! Et surtout il endossera toutes les responsabilités. Finit de blâmer le patron quand quelque chose ne va pas dans l’entreprise! Si un client n’est pas content, ce sera entièrement de sa faute, mais cela le poussera à vouloir faire bien, faire mieux. Il faut savoir se remettre en question, savoir évoluer, s’intéresser à des choses qui ne nous intéressent absolument pas (pour moi c’est l’informatique). Il va devoir apprendre à gérer son temps, à se fixer des objectifs. Il devra se lever pour travailler même si aucun patron ne l’engueulera s’il ne se lève pas, mais sa conscience veillera au grain!

Le photographe endossera toutes les responsabilités. La réussite des photos ne dépend que de lui, mais aussi la réussite de l’entreprise. Il aura des nuits blanches dans les débuts quand il verra les factures tomber… Le photographe n’a jamais de revenu assuré! Il doit donc avoir un certain lâcher prise par rapport à l’argent… tout du moins dans les 2 premières années. Mais s’il a tenu bon, il verra les fruits de ses efforts et sera largement récompensé lorsqu’il verra son activité se développer. Car même s’il doit endosser la responsabilité des échecs, il endossera aussi la satisfaction des réussites et des succès. Quoi de plus satisfaisant que de voir sa petite entreprise se développer, fructifier, et se solidifier! Quoi de plus satisfaisant qu’un client content, qu’un client qui revient ou qui nous recommande? Et quelle belle récompense que de recevoir des messages comme ceux là:

« olalala Barbara!!!! elles sont magnifiques!!! Mille fois merci on aura de beaux souvenirs de ces premiers instants de vie!!!! » Laurence

« Merci merci Barbara!!!
C’est les larmes au yeux que je t’écrit ces quelques mots. Ces photos sont trop belles, le choix va être compliqué pour le faire-part. » Pierre

Alors, le photographe bébé oubliera ses nuits blanches, sa passion sera nourrie encore et encore, et il retrouvera de l’énergie pour continuer, poursuivre et persister!

 

Chacun trouvera une belle raison d’aimer ce métier. Côtoyer le bonheur des gens au quotidien n’est il pas le plus beau métier du monde? Chacun par passion trouvera les ressources nécessaires en lui pour créer sa propre entreprise, son propre emploi, et celui qui n’est pas fait pour ce métier le comprendra vite. Il trouvera son bonheur dans un autre domaine certainement! Ce dont je suis sure, c’est que le photographe qui manque de passion, perdra vite sa patiente et son envie. Si ce n’est pas par passion, ce métier n’est pas pour vous! Mais si il est pour vous… vous le saurez dès la première séance photo,  alors une belle aventure commencera pour vous!

 


Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *