C’est encore le tout début de ce blog et je suis tentée de vous donner des tutos, des connaissances techniques pour vous améliorer dans votre pratique, mais je constate au travers de vos commentaires que l’un des plus gros frein à votre épanouissement et à votre progression en tant que photographe, c’est la peur! Peur de manipuler bébé, peur de lui faire mal, de le casser, peur d’échouer, peur de se lancer à son compte, peur de ne pas être à la hauteur de l’attente des parents? Rassurez-vous c’est tout à fait normal et vous n’êtes pas les seuls! Je suis moi même passée par là, surtout au début, et j’ai encore peur parfois! Et oui! Malgré l’expérience, la peur est toujours là. Elle a diminuée en intensité bien entendu (heureusement), mais elle vient encore chuchoter à mon oreille!

C’est donc un article un peu spécial que je vous propose aujourd’hui, loin de la technique pure, mais je pense qu’il sera utile à beaucoup d’entre vous!

Je constate au travers de vos commentaires qu’il y a deux peurs qui prédominent : La peur de faire mal au bébé en le manipulant, et la peur de ne pas fournir d’assez belles photos aux parents, ou les deux!

 

Peur de manipuler bébé, que faire?

Je vais déjà vous rassurer un peu, cette peur est naturelle! Comment ne pas avoir peur de cela, ils sont tellement petits, et ont l’air tellement fragiles! Et nous avec nos grosses paluches on est censé les mettre dans telle et telle position! Alors pour faire simple, ils sont fragiles, oui, mais pas en sucre!

Les nouveau-nés sont d’une souplesse incroyable, ça n’est pas parce que vous allez lui croiser les jambes par exemple que vous allez le casser. La chose principale à laquelle il faut absolument faire attention c’est sa tête. Ils n’arrivent pas à la retenir, il faut donc bien la maintenir pour qu’elle ne parte pas en arrière. A part cela, il n’y a pas de risques de lui faire mal en le manipulant, sauf si vous essayez de lui faire faire de la contorsion… restez simple! Je vous invite tout de même à relire l’article sur la sécurité avant de vous lancer dans votre séance photo.

 

Pourquoi vouloir faire compliqué?

Dans un premier temps, vraiment je vous invite à faire des décors simples! Il n’y a pas besoin de faire des positions extrêmes pour faire de belles photos! J’ai moi même certaines positions que j’aimerais essayer mais qui me font peur! J’ai parfois tenté mais pas réussi, alors je me les garde pour plus tard, quand je serais prête! Et pourtant cela ne m’empêche pas d’avoir une galerie photo sympa et des clients qui demandent mes photos!

Voici ma toute première photo de bébé! C’était en 2010, je vous présente mon neveu Nathan, il a un peu grandit depuis… ! Je précise quand même que j’avais déjà quelques bases photo, mais c’est le tout premier bébé que je tenait dans mes bras, et j’avais peur de le casser moi aussi! Alors je laissait faire ma sœur! Au moment de la photo, elle était en train de le changer, et moi j’ai trouvé la lumière belle, j’ai essayé de faire quelque chose! Le bébé est habillé, pas dans une position incroyable, et pourtant cette photo est toujours l’une de mes préférées, c’est un super souvenir, et là j’ai strictement rien fait au niveau manipulation!

peur de manipuler un bébé, peur de casser bébé, peur de faire mal à un nouveau-né, cours photo de nouevau-né, workshop photo, photo de bébé, apprendre à photographier un bébé, formation photo nouveau-né

 

Les positions les plus simples sont souvent les plus jolies

Encore une fois, si vous avez peur de casser le bébé, allez y progressivement. Et quand vous vous sentirez un peu plus à l’aise vous pourrez aller un peu plus loin. Manipuler un bébé ça n’est pas un don inné, ça s’apprend, sinon, je ne serais pas photographe de nouveau-nés!

Voici quelques exemples de photos toute simples, ou il suffit de poser le bébé sur une couverture! C’est facile, et on ne peut moins dangereux pour le bébé! Et pourtant les parents adorent ce genre de photos toutes simples! Ce sont peut être même leurs préférées car on peut se concentrer sur les expressions et le regard du bébé.

peur de manipuler un bébé, peur de casser bébé, peur de faire mal à un nouveau-né, cours photo de nouveau-né, workshop photo, photo de bébé, apprendre à photographier un bébé, formation photo nouveau-né

peur de manipuler un bébé, peur de casser bébé, peur de faire mal à un nouveau-né, cours photo de nouveau-né, workshop photo, photo de bébé, apprendre à photographier un bébé, formation photo nouveau-né

 

peur de manipuler un bébé, peur de casser bébé, peur de faire mal à un nouveau-né, cours photo de nouveau-né, workshop photo, photo de bébé, apprendre à photographier un bébé, formation photo nouveau-né

 

Enfin, dernière astuce pour ne pas manipuler le bébé, laissez les parents le faire! Vous pouvez simplement leur demander de le déshabiller, et le prendre dans les bras. Je le fait presque à toutes mes séances photos!

peur de manipuler un bébé, peur de casser bébé, peur de faire mal à un nouveau-né, cours photo de nouveau-né, workshop photo, photo de bébé, apprendre à photographier un bébé, formation photo nouveau-né

Et puis, quand vous aurez vu une sage femme manipuler un bébé, vous comprendrez que ça ne se casse pas aussi facilement que ça!…

 

 

Peur de ne pas être à la hauteur

 

C’est une peur bien naturelle, et pas seulement en photo! On est seul derrière l’appareil photo et on a toute la responsabilité de la réussite de la séance! Ça n’est pas évident à gérer c’est certain, encore pire si on a peur de manipuler le bébé en prime! La naissance est un moment est tellement précieux pour les parents qu’on voudrait leur offrir un magnifique souvenir. Et voilà comment on arrive à se mettre une pression dingue!

Je suis passée par là moi aussi, j’en ai eut des nuits blanches la veille de séances photos! Et j’ai encore souvent ce petit stress! De moins en moins pour les nouveau-nés car je sais que j’ai des solutions de replie maintenant au cas ou je n’arriverais pas à manipuler le bébé (emmaillotage, poses simples comme expliquées plus haut). Mais j’ai encore ce stress pour les photos en extérieur, car je sais que la réussite de la séance dépend beaucoup de la lumière, et puis surement parce que j’ai un peu moins d’expérience dans ce domaine. J’ai aussi ce stress qui revient quand je sent que la séance photo a une signification particulière pour les modèles, ou quand je sais que c’est un petit craquage financier pour eux.

Et puis quand on devient professionnelle et que l’on demande une certaine somme pour une séance photo, on a en plus la pression de résultat! Les parents sont prêt à mettre un certain budget pour avoir la garantie de belles photos… gloups…. Bon.. Faut pas se louper. Mais avec le temps on prend confiance en soit et en ses capacités. C’est pour cela qu’il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. Car si vous débutez dans ce domaine photo, que vous n’avez pas encore cette assurance, et qu’en plus vous demander un salaire, alors c’est vous mettre une pression supplémentaire! Donc: Prenez votre temps et respectez votre rythme d’apprentissage. Certaines personnes seront à l’aise au bout de 2 séances photos, peut être aussi sont-ils déjà parents et donc ont une certaine expérience des bébés, d’autres auront besoin de plus de temps. Personnellement j’ai eut besoin de quelques séances photos… (merci aux copines qui m’ont prêté leurs bébés à l’époque!)

 

 

Soyez honnêtes !

Pourquoi vouloir se faire passer pour un pro quand on en est pas encore un? Cela vous ajoute encore du stress! Dites au parents que vous apprenez, que vous débutez dans ce domaine. Je me souviens la première fois que j’ai été contacté par un client! On voulait me payer moi pour avoir des photos! Mon dieu! J’étais à la fois euphorique mais tellement stressée! Les photos qu’il y avait sur mon site n’étaient que des photos que j’avais fait avec ma propre famille ou mes amis, c’était assez étrange comme sensation et j’avais peur!

Alors je leur ai expliqué honnêtement! « Je débute, je ne suis pas sure du résultat que j’arriverais à vous fournir, mais si vous voulez, je viens chez vous et on essaie ensemble. »

Je leur ai demandé je crois 40€ symboliques et on a positionné le bébé ensemble. On a travaillé ensemble à la réussite de cette séance photo. Quand je n’étais pas sure de ce qui était le plus joli ou le plus sure pour bébé, je leur demandais leur avis (chose que je fait toujours). En rentrant chez moi j’étais exaltée car j’avais réussit bien mieux que ce que j’aurais imaginé et en plus j’ai beaucoup appris grâce aux parents! C’était une réussite, et je voulais recommencer.

 

 

Se confronter à un échec

Ça nous est tous arrivé. Je me souviens d’une séance photo que j’airéalisée dans mes débuts, je n’étais vraiment pas contente du résultat! J’avais l’impression que ce que j’avais fait était horrible! Ni fait ni à faire! J’ai hésité à vous les montrer tellement j’ai honte de ces photos!… Mais bon, si ça peut aider!…

Attention les yeux… Voici le pire du pire!!

peur de manipuler un bébé, peur de casser bébé, peur de faire mal à un nouveau-né, cours photo de nouveau-né, workshop photo, photo de bébé, apprendre à photographier un bébé, formation photo nouveau-né

peur de manipuler un bébé, peur de casser bébé, peur de faire mal à un nouveau-né, cours photo de nouveau-né, workshop photo, photo de bébé, apprendre à photographier un bébé, formation photo nouveau-né

Pendant quelques mois j’ai raccroché! Je ne voulais plus toucher à mon appareil! Quand on me contactait pour faire des photos, je disais que je n’étais pas disponible. J’avais la sensation d’être nulle, et je pensais abandonner la photo! J’avais l’impression qu’il y avait encore tellement à apprendre! Et puis une amie m’a demandé de faire des photos de son fils et j’ai dit oui. Depuis je n’ai plus jamais eut un tel creux de la vague, car j’ai compris que je ne suis pas infaillible, et je m’autorise à échouer, à rater. J’ai analysé mes erreurs et j’ai compris ce que j’avais mal fait. Cela m’a servit de leçon pour la suite.  Lors de la séance photo de cette petite au dessus, toute la famille était là: Les grands parents, les oncles, les tantes, les autres enfants… Je n’avais à ce moment là pas assez de pratique, pas assez de confiance et je n’étais pas assez pointue techniquement. Les 10 paires d’yeux braqués sur moi m’ont fait perdre tous mes moyens!

Donc rassurez-vous, ce n’est pas parce que vous avez foiré une séance photo que vous êtes nulle! Et puis parfois on ne sait pas pourquoi, on est en dessous. Ça m’arrive encore parfois de ne pas être satisfaite de mes photos, même si maintenant j’arrive a assurer un « minimum syndical », et parfois à l’inverse je suis épatée de ce que j’ai réussit à faire! Parce que la lumière était belle, parce que le feeling avec les clients étaient là, parce que j’étais plus inspirée ce jour là… bref, il y a des paramètres qu’on ne maitrise pas toujours mais qui influencent nos photos.

 

Les stages

Si vous avez peur de vous lancer seul(e) dans cette aventure de la photo de famille, alors pourquoi ne pas vous inscrire sur un stage?

Bien entendu, je prêche un peu pour ma paroisse en proposant cela, mais il est certain que voir comment faire, assister à une séance photo avec un pro, voir la manipulation du bébé rassure. Cela permet aussi d’apprendre plus vite et efficacement sur ce domaine spécifique. En deux jours vous apprenez et voyez toutes les techniques qu’ils vous aurait fallut des mois pour apprendre seuls. Il vous faudra ensuite vous entrainer avec les bébés des copines, mais vous aurez déjà vu comment faire, donc l’appréhension devrait être moins grande.

J’espère que vous serez rassurés après la lecture de ces quelques lignes, je vous invite à raconter vos peurs, vos doutes, et aussi ce qui vous booste, ce qui vous aide à aller de l’avant, ce qui vous rassure. 

 

 

 


9 Replies to “Peur de manipuler un bébé, peur d’échouer, peur de ne pas être à la hauteur? Faites taire vos peurs!”

  1. Bonjour,
    J’apprécie beaucoup votre blog.
    Aucune appréhension à manipuler des nourrissons je suis maman de deux nenettes et assistante maternelle !
    J’aimerais bien progresser mais mes copines ne veulent plus remettre le couvert ! Grrrr
    Bon, j’ai quand même pu faire deux séances avec des futures mamans que je croisais régulièrement à l’école. J’ai proposé aux mamans en disant gratuit et svp svp svp prêtez moi votre bébé ! Je leur ai montré quelques photos de mes filles… L’avantage quand c’est nous qui demandons, c’est que les parents n’ont pas forcément un projet photo nouveau né ou pire, envisageaient les photos  » usine « de la maternité. Alors pour le coup ils n’ont pas d’attentes particulières, et c’est un peu moins stressant. La première séance était top la deuxième un peu moins (bébé n’a pas voulu dormir). Du coup moi je suis moyennement satisfaite du résultat et pourtant les parents étaient tous ravis. J’ai même eu la surprise de recevoir un paiement apres livraison des photos dans les deux cas ! Un peu gênant mais grandement gratifiant
    Bref, faut se lancer mais pas facile.
    Et je ne sais plus où chercher des futures mamans. En plus j’appréhende de me rendre éventuellement chez les gens, où je ne maîtrise plus les paramètres tels que la lumisoté, l’espace…
    Voilà pour mes débuts
    J’espère que vous ne vous lasserez pas de nous faire profiter de votre expérience

    1. Merci pour votre retour! Ah oui, pas évident de trouver des cobayes! Faudrait peut etre que je songe à une section dédiée à la rencontre de parents et apprentis photographes sur le blog!! Je vais reflechir à ca, ca pourrait etre pas mal ca!
      Je ne pense pas que je me lasserais, en tout cas pas pour l’instant! Merci pour ces encouragements!
      C’est super d’avopir les impressions, et les experiences de chacun! Top! Merci

  2. bonsoir à tous;
    merci pour ces précieux conseils du mardi.
    Moi non plus pas d’appréhension pour la manipulation des bébés car j’ ai pas mal de petits dans mon entourage.
    Par contre effectivement la peur de photos ratées est la plus grande.
    Ma seule séance photo « officielle » est celle de ma filleule au mois de janvier : même si mes amis m’ont rassurée et aont une grande confiance en moi, je me suis mise la pression par ce que quand même le photos allaient servir au faire part que tout le monde verrait !!
    Et puis arrivée chez mes amis, petit moment de panique car leur chambre dans laquelle j’avais pensé la séance, était beaucoup moins grande et lumineuse que dans mes souvenirs ! et puis il faisait pas assez chaud bien qu’ils aient mis le chauffage presque à fond.
    Du coup très peu de photos avec la petite toute nue car à chaque fois qu’on la sortait de la couverture elle se réveillait en pleurant. Mais effectivement celles que je préfère sont celles où elle est juste emmitouflée dans sa couverture et dort à points fermés. On a quand même pu en faire dans le décor que j’avais imaginé mais difficile de manipuler bébé sans la réveiller du coup elle n’avait qu’une pose mais en variant les angles j’ai pu faire des photos variées.
    Pour autant, en rentrant chez moi j’ai fait un 1er tour de mes photos et là : grosse déception !!! et puis finalement avec quelques retouches de cadrage et sur la lumière et les couleurs, le rendu était GENIAL !
    Du coup tout le monde était ravis (mon ami s’est même acheté un 50mm et s’est remotivé à faire de la photo) et j’ai une commande pour faire une séance « maman et bébé » en attente.
    Voilà pour mon expérience ! c’est tellement génial qu’il ne faut pas baisser les bras, il y a toujours moyen de trouver des choses positives même si c’est mal embarqué au début !

  3. Merci pour cet article !
    Moi c’est effectivement surtout la peur de ne pas fournir de jolies photos qui me fou la pression. Mais aussi que je mets la barre trop haute. Pourquoi dès le début vouloir faire compliqué quand on peut faire simple et aussi jolie pour prendre confiance !
    Créer une rubrique sur ton blog pour faire rencontrer des parents et apprentis photographes serait une excellente idée ! Même sur une page Facebook !

    1. Bonjour,

      En Haute Savoie, mais malheureusement, je ne vais pas faire de stage avant Aout prochain car je vais etre en arrêt maternité a partir de Fevrier, et pas de stage prévu avant… En attendant, les vidéos de formation sont disponible sur le blog en ligne.
      Merci en tout cas pour votre intérêt.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *